L'ouïe

Présentation de l’AVPEDA, de forom écoute et de la SGB-FFS

AVPEDA (Association vaudoise de parents d’enfants déficients auditifs)
L’AVPEDA est une organisation destinée aux parents dont les enfants ont une déficience auditive. Nous informons les parents sur les choix thérapeutiques possibles, soit l’éducation oraliste (avec ou sans LPC), soit l’éducation gestuelle (la langue des signes). Nous aidons les parents à prendre leur décision de façon autonome et en connaissance de cause. Nous représentons les besoins des enfants auprès des écoles, des assurances sociales et de la société.

>>>    Plus d’informations : www.aspeda.ch

forom écoute (La fondation romande des malentendants)
forom écoute est la fondation romande des malentendants. Organisme à but non lucratif, elle est l’organisation faîtière romande pour les personnes malentendantes et devenues sourdes. Elle propose conseils et soutien aux personnes malentendantes, à leur entourage, ainsi qu’à toute personne concernée.

>>>    Plus d’informations : www.ecoute.ch

Fédération Suisse des Sourds (SGB-FSS)
La Fédération suisse des sourds (SGB-FSS), est l’organisation faîtière nationale de l’entraide des sourds et malentendants. Elle s’engage pour l’égalité des droits et des chances de ces personnes dans tous les domaines de la vie, ainsi que pour la promotion du bilinguisme (langue parlée et langue des signes).

>>>    Plus d’informations : www.sgb-fss.ch


Explication de la déficience auditive

La surdité : résumé 
La surdité (et la mal  audition) est un handicap qui a deux particularités:  elle est invisible et elle affecte la communication. On dit qu’un enfant a une déficience auditive lorsqu’il entend mal ou lorsqu’il n’entend pas du tout. De manière générale, un enfant sourd ou malentendant est un enfant comme les autres  : il va à l’école, il a des amis, il a une famille, il a des loisirs, etc.  Néanmoins, cet enfant devra fournir plus d’efforts que les autres enfants pour arriver à maîtriser la langue orale et pour comprendre ce qui est dit. Il aura besoin de soutiens, tels que l’implant cochléaire, l’appareil auditif, le langage parlé complété (LPC), la langue des signes (LS), des séances de logopédie et la lecture labiale (lire sur les lèvres), pour réussir à communiquer de façon satisfaisante avec son entourage. Il existe différentes formes et degrés de surdité. Une personne sur mille est atteinte de surdité profonde, tandis que plus de 12% de la population est malentendante.

>>>    Plus d’informations : Téléchargez le dépliant