Explication de la déficience intellectuelle

Le handicap mental relève en premier lieu d’un trouble ou d’un ralentissement du développement intellectuel. Il ne s’agit pas d’une maladie.

Le handicap mental est une limitation des capacités cognitives. Parmi les capacités cognitives d‘une personne, on compte, par exemple, la capacité de lire, de planifier, d’argumenter. Ces limitations peuvent aussi avoir pour conséquence qu’une personne ait de la difficulté à analyser une situation, à tirer des généralités ou à se projeter dans le futur (prévoir).

Chez une personne mentalement handicapée, le développement est plus lent que chez les autres personnes et les phases de développement sont moins prévisibles.

Les handicaps mentaux peuvent être génétiques et/ou congénitaux, comme le syndrome de Down (trisomie 21). Des maladies du métabolisme, des complications lors de la naissance, un manque d’oxygène ou des accidents peuvent également être à l’origine d’un handicap mental.

Les syndromes les plus fréquents sont les suivants :

  • syndrome de Down ;
  • syndrome du X fragile ;
  • syndrome de Rett ;
  • l’autisme

    >>>    Plus d’informations : Téléchargez le dépliant